TOUR DES ENTREPRISES 2017

TOUR DES ENTREPRISES 2017

FOCUS SUR LES ENTREPRISES QUI NOUS ONT OUVERT LEURS PORTES !

Le 6 juin 2017, les partenaires du projet Emploi sans frontières mettait sur pied la 1ère édition du concept « Tour des entreprises » en territoire Lille – Kortrijk – Tournai. Le but : permettre à des candidats français, flamands et wallons de visiter 3 entreprises du secteur de l’industrie réparties sur les territoires flamand, français et wallon et ayant des offres à pourvoir pour les métiers de conducteurs de ligne, opérateurs de production et technicien de maintenance. 20 candidats ont embarqué à bord du bus qui les menait au sein des 3 entreprises et pas moins de 23 CV ont été déposés. Dès le lendemain, Thierry (VDAB) décroche un contrat intérim et Nordine (Pôle emploi) un CDI chez Koraton à Courtrai !

A la veille de débuter une nouvelle action « Visites d’entreprises » dont le concept diffère sensiblement (cliquez ici pour plus d’infos), revenons sur la participation des 3 entreprises à cette première édition !

Christophe Dorin, Directeur de Wepa Lille, active dans la production et la transformation de papier, avait accueilli les candidats dans son entreprise à Bousbecque en France :

« Notre site compte 3 machines à papier et 7 lignes de transformation au départ de notre matière première, la cellulose. Sur chaque ligne, nous avons besoin de 4 opérateurs de production en permanence. Fonctionnant en 2 équipes, près de 35 personnes travaillent par atelier, que ce soit en production ou en maintenance. Nous demandons une expérience de 3 à 5 ans dans l’industrie, mais selon les postes, on peut toutefois étudier le CV au cas par cas. » La taille impressionnante des machines et leur degré d’automatisation ont impressionné les visiteurs !

Dimitri Coppenolle, Directeur RH de Vandeputte à Mouscron, active dans l’Industrie chimique de base:

« Le département que vous visitez ici aujourd’hui, la Savonnerie et les détergents, occupe 170 personnes, et nous cherchons actuellement des conducteurs de ligne. En production, l’activité est assurée 24h/24 par trois équipes et pour celle de nuit, nous travaillons que sur base de volontariat. »

Avant que tout le monde ne mette ses charlotte, gilet et lunettes, il détaille la fonction d’un conducteur de ligne chez Vandeputte :

« Pour tout recrutement, nous cherchons une compétence technique couplée à un certain profil car l’attitude (proactivité, etc.) est un point important pour nous. Son job est de faire tourner la ligne. Il diagnostique les pannes pour ensuite faire intervenir le technicien à qui il fait gagner du temps. Il participe aussi aux changements continus opérés sur nos lignes pour répondre aux exigences de nos clients, que ce soit au niveau du conditionnement ou des produits, comme par exemple pour un nouveau parfum : citron et/ou citron vert ? Il est affecté par défaut à une ligne mais sera polyvalent malgré tout. »

Francis, responsable de la production chez Koraton à Courtrai, spécialisée dans la fabrication d’éléments de plancher en béton et autres matériaux de construction :

« Nous recherchons un personnel technicien motivé, des électriciens de maintenance et des ouvriers de production engagés. Nos ouvriers sont très mobiles, au sein comme en dehors du groupe, et donc nous recrutons régulièrement. Nous formons aussi nos collaborateurs par une série de module en sous-traitance sur le travail en hauteur/sur nacelle, chariot, pour le VCA… On sait aussi que les jeunes sortant de l’école doivent encore apprendre, car les installations et les process sont différents ici. Moi, par exemple, je n’avais aucune expérience en hydraulique en arrivant ! En maintenance, on s’adapte et au besoin, on appelle le fournisseur. En 5 ans, nous avons réussi à renouveler 80% de nos machines ! Nous sommes à la fois dans le « préventif » mais avons aussi beaucoup de projets en développement. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *